Réflexions de l’Équipe pastorale
sur le sens de nos messes

Depuis la rentrée 1999, l’équipe pastorale réfléchit régulièrement sur le sens de nos célébrations eucharistiques et la façon d’y participer.

C’est ainsi qu’au début du carême 2000, une première lettre vous a été communiquée. Par la suite, de septembre 2000 à juin 2001, une série de six feuillets détaillant certains points marquants ont été distribués lors des offices dominicaux.

C’est l’ensemble de ces textes que nous avons réunis ici pour vous.

Comme nous le savons, la messe ou eucharistie est : un rassemblement festif, une rencontre privilégiée célébrée à la demande du Christ lui-même. C’est le lieu central où le peuple de Dieu dessine le corps du Christ au milieu de notre société.

Aller à la messe c’est répondre, dans la joie, à une invitation, celle de Jésus-Christ qui nous convie à sa Table. Mieux, il ne nous y invite pas seul, il nous réunit ! La messe se vit dès lors, moins comme la rencontre individuelle avec Dieu, que comme le rassemblement, le rendez-vous, les retrouvailles de tous ceux qui aiment se réunir au nom et autour de cet Ami commun. Est-ce bien ce que nous ressentons ? À l’entrée de ce lieu de rassemblement par excellence, ce sont donc des représentants du Seigneur qui accueillent les invités sans distinction d’âge, de caractère, de richesse ou de connaissances. D’où l’importance d’arriver tôt de façon à pouvoir à la fois être accueilli et accueillir et saluer nous aussi ceux avec qui nous venons partager.

Irions-nous à une réception les mains vides ? Nous apportons notre sourire, notre accueil, notre partage avec nos frères, mais aussi nos peines et nos difficultés, notre labeur et notre souci des autres que nous déposerons sur l’autel à l’offertoire.

Le but central de ce rassemblement est de rencontrer notre Hôte, celui qui nous convie à son repas d’union et renouvelle ainsi son alliance avec nous. Cela se réalise sur deux plans : tout d’abord en écoutant sa Bonne Nouvelle et les commentaires qui en sont donnés, ensuite en vivant le moment crucial où le Seigneur lui-même vient au milieu de ses invités : invisible, certes, mais, nous le croyons, réellement présent dans le pain et le vin. Comme il veut que sa présence au milieu de nous soit totale, que son union avec chacun de nous soit complète, il nous invite à prendre part au repas où il se fait nourriture, don de soi et source de vie. Uni à chacun de nous, le Christ nous réunit à travers lui...

Nous sommes alors en communion les uns avec les autres, alimentés à la même source. Nous avons tout pour rayonner !  Nous repartons donc vers nos frères avec des projets relationnels nouveaux. Les dons reçus de Dieu sont pour nous chemins de Joie à parcourir.

Cette Joie et cet Amour concrétisons-les pendant ce dimanche, jour de la rencontre, de la profondeur, de la vie associative et familiale. Toute la semaine sera la suite de notre action de grâce, de notre reconnaissance personnelle à Dieu pour l’invitation et les cadeaux qu’il nous a faits. Commençons dès la sortie de l’office. Consacrons à nos frères et sœurs un peu plus de temps, un peu plus d’attention et permettons à ce Corps du Christ que nous formons de s’incarner vraiment...

Tout ceci nous aidera, nous l’espérons, à faire, encore mieux, preuve d’imagination pour que nos messes, lieux de rencontre, soient créatrices de soutien et d’enthousiasme (qui signifie littéralement « transport de Dieu »). Soyons, dans cet esprit, des chrétiens contagieux de l’Amour reçu :

« La gloire de Dieu, c’est l’homme rayonnant » !


6 chapitres...

    Introduction
  1. La célébration eucharistique: une invitation.
  2. La Messe :  des formules toutes faites!
  3. La Messe :  une alliance fondée sur la prière.
  4. La Messe, demande de pardon...
  5. La Messe, lieu de Parole et de Pain.
  6. La Messe, lieu de la coupe et du souvenir.

Copie du document


 

                                           notre.dame.stockel@bxl.catho.be